Professionnels de santé

Pascal Jobez

Métier : Médecin, Naturopathe, Nutritionniste
Localisation : Dole (39)

Militant naturel

Formé à la naturopathie et à la médecine traditionnelle, Pascal Jobez travaille en harmonie avec des disciplines jugées opposées.

Naturopathe, homéopathe et généraliste, Pascal Jobez possède plus d’un tour dans sa mallette de médecin. Ce docteur dolois, passionné depuis l’adolescence par les médecines alternatives, a su, à force d’études complémentaires, développer une pratique mixte de sa profession. « J’ai toujours voulu pratiquer une médecine ouverte, axée sur l’humain. Les soins que j’offre doivent être en harmonie avec le parcours et les demandes des patients. » Une philosophie inspirée par l’histoire et le rapport à la terre de sa famille : « Mon père a laissé tomber son métier pour redevenir agriculteur. Il a été un des pionniers de l’agrobiologie dans le Jura des années 1960 ».

Lui intègre l’Institut d’Hygiène et de Médecine Naturelle de La-Seyne-sur-Mer, dans le Var, puis l’École des Heilpraktikers de Sarrebruck, en Allemagne, pour se former à la naturopathie. Il pratique pendant quatre ans, puis se redirige vers des études de médecine classique : « Je n’étais pas satisfait de la reconnaissance de la naturopathie en France. La discipline reste malheureusement l’objet de pratiques marginales ». Il ouvre finalement son cabinet en 1995 en plein centre-ville de Dole, à quelque pas de la maison natale de Louis Pasteur. Il a déjà deux diplômes en poche, mais toujours soif de connaissances. Alors, le voilà qui s’élance à nouveau sur les voies de l’apprentissage, pour passer tour à tour un diplôme d’homéopathie auprès du collège d’Homéopathie de l’Institut Boiron, un diplôme universitaire de micronutrition alimentation et santé à l’Université de Bourgogne de Dijon, et un diplôme universitaire de cancérologie au CHU de Besançon. Un parcours solide et original, qui lui confère une réelle particularité. « Je rêve de tomber sur un confrère au parcours similaire. »

Sa rencontre avec Bleu-Blanc-Cœur, il la doit au professeur David Servan-Schreiber. À la suite de sa maladie, ce dernier écrit Anticancer, un livre sur l’alimentation qui passionne notre médecin naturopathe. A l’intérieur de celui-ci, se trouve cité un autre ouvrage : Tous gros demain ?, de Pierre Weill. La philosophie du fondateur de Bleu-Blanc-Cœur séduit immédiatement le jeune praticien. « J’ai lu ce livre d’une traite. Pierre Weill me paraissait avoir beaucoup d’avance. » Il le rencontrera quelques années plus tard, lors de son diplôme universitaire à Dijon. Depuis, entre le généraliste et Bleu-Blanc-Cœur, le lien ne s’est pas estompé, bien au contraire. Passé adjoint au maire de Dole et chargé de la santé, il profitera pendant des années de cette tribune pour parler de Bleu-Blanc-Cœur auprès des collectivités et inviter fréquemment l’association aux évènements gourmands de la ville.

S’il vante régulièrement les mérites de ces produits particulièrement denses en Oméga 3, Pascal Jobez n’en oublie pas de saluer le travail des petits commerces locaux. À commencer par celui du boucher installé à côté de son cabinet. « J’ai toujours loué ses produits. Son jambon possède une odeur unique qui me rappelle celui de mon enfance. » Aujourd’hui déchargé de ses fonctions auprès de la mairie de Dole, il souhaite néanmoins continuer à militer. « Il faudrait que les médecins puissent se sentir plus libre de parler d’alimentation, que les méthodes et les mentalités évoluent. » Avec des personnalités aussi passionnées que la sienne, il n’est pas dit que cela n’arrive pas plus vite que prévu.