Professionnels de santé

Véronique Liesse

Métier : Diététicienne et nutritionniste
Localisation : Monaco
Accueil » Ambassadeurs » Professionnels de santé » Véronique Liesse

Les scènes de Liesse

La pratique de Véronique Liesse, qui lie diététique et nutrition depuis maintenant 14 ans, s’étend du sport de haut niveau à la radio, en passant par les rayons de librairies estampillés santé et les bancs de l’université.

L’agenda de Véronique Liesse ne semble pas laisser beaucoup de place à l’improvisation. En témoigne la diversité des milieux d’intervention de cette diététicienne et nutritionniste, d’origine belge et résidente à Monte-Carlo depuis cinq années. La Bruxelloise de naissance n’en finit plus de raconter de sa voix apaisante les différentes composantes rythmant un quotidien riche en rebondissements et en Oméga 3. Il y a, avant tout, ses consultations privées aux Thermes Marins de Monte-Carlo. La jeune femme assure ensuite une multitude de formations en entreprise, « destinées à favoriser une meilleure énergie au travail, une meilleure concentration et gestion du stress, et à prévenir les maladies chroniques. Plein de sujets qui vont au-delà de la diététique. Le but étant que tout le monde y gagne, employés comme employeurs. » Sur le terrain toujours, mais cette fois plus spécialement sur le mode visio, elle enfile le maillot de nutritionniste du club de football de première division belge, le Sporting de Charleroi, dont elle s’occupe tout au long de la saison. « Ils sont premiers pour l’instant », glisse-t-elle fièrement. Et chaque lundi, on peut retrouver ses conseils avisés sur des thématiques de santé – « liées aux gras qui font maigrir, aux œufs, aux barbecues ou encore à notre utilisation du sel » – lors de l’émission La Grande Forme, sur les ondes de VivaCité, propriété du groupe RTBF. Des conseils et enseignements que la jeune femme transmet également lors des cours en physionutrition qu’elle dispense à l’Université de Grenoble ou encore au CERDEN (Centre Européen pour la Recherche, le Développement et l’Enseignement de la Nutrithérapie) de Bruxelles.

Et puis, il y a les livres. Beaucoup de livres. Son dernier ouvrage, intitulé L’alimentation, spécial immunité et publié aux éditions Leduc, fait la part belle aux nutriments à privilégier et aux compléments alimentaires indispensables. Cette ancienne cadre en sponsoring dans le domaine de la téléphonie y met « l’inflammation au cœur du problème de l’immunité » et y accorde un encadré, « comme dans chacun de mes ouvrages », à Bleu-Blanc-Cœur. « C’est une initiative qui peut faire beaucoup de différences. Pour l’intérêt que Bleu-Blanc-Coeur expose sur le fait que bien nourrir les animaux impacte réellement les produits que nous mangeons. Et sur la prise de conscience de l’apport des Oméga 3. Le concept de Bleu-Blanc-Cœur souligne très justement l’importance de ce rééquilibrage entre Oméga 6 et Oméga 3. » Pour Véronique Liesse, une alimentation de santé repose, avant toute chose, sur un socle d’alimentation de type méditerranéenne. « Cela passe par : un apport en poissons gras, une consommation diminuée en viande, des fruits et légumes à chaque repas, une poignée de graines oléagineuses par jour, des produits laitiers, certes, mais sans excès – de préférence, yaourts ou fromages au lait cru de vaches, chèvre et brebis –, mais surtout une sélection de bons produits ! » Dans son dernier livre toujours, celle qui a empilé les DU (Diplômes Universitaires) de spécialité souligne à quel point « il est important d’avoir des aliments anti-inflammatoires dans son assiette ». Elle suggère la farine de Linette pour couvrir ces besoins. Et précise : « 20 grammes de Linette équivaut à deux cuillères à soupe d’huile de colza, ou encore à 30 grammes de cerneaux de noix. C’est tout sauf négligeable ! » Et c’est tout sauf dispensable.