Eleveurs-producteurs-agriculteurs
EARL Frontigné
PRODUCTION Vache laitière

Jean-Frédéric Sourdin

Localisation : Maen-Roch (35)
Animaux : 65 vaches laitières
Accueil » Ambassadeurs » Eleveurs-producteurs-agriculteurs » Jean-Frédéric Sourdin

Jean-Frédéric Sourdin est éleveur de vaches laitières en Ille-et-Vilaine à Maen-Roch (35). Engagé dans la démarche environnementale Bleu-Blanc-Coeur (Eco-méthane), il a souhaité témoigné sur son engagement.

Qui êtes-vous et quel est votre parcours jusqu’à aujourd’hui ? 

« Je m’appelle Jean-Frédéric Sourdin. Installé depuis février 2001 en GAEC avec mes parents dans un premier temps. Depuis 5 ans je suis seul avec un salarié sur la ferme. Nous avons une exploitation de type familiale avec 65 vaches laitières et 80ha de SAU.

Une de mes satisfactions personnelles est d’apporter une alimentation variée à mes vaches laitières pour leur bonne santé et produire un lait de qualité.

Un de mes objectifs à l’avenir est de continuer à travailler avec un coût alimentaire adapté, tout en maintenant un niveau de performance technique, économique et environnemental en cohérence avec une production laitière de qualité. Ces résultats positifs sont aussi associés à la richesse du terroir qui offre de bons potentiels de production sur les cultures et sur l’herbe.

Pour l’avenir, un de mes objectifs sera de pouvoir gagner en autonomie protéique sur la ferme en augmentant la part de fourrage en herbe et trèfle à valoriser dans la ration animale. »

Depuis quand et comment avez-vous découvert la démarche Eco-méthane ?

« J’ai découvert Eco-Méthane à la suite d’une rencontre en 2018 avec Thierry Benoit, le député de ma circonscription, ce qui qui m’a poussé à faire partie de ce collectif ! »

Quels sont les valeurs de Bleu-Blanc-Cœur qui vous tiennent à cœur et comment cela se traduit au quotidien ?

« Ce que j’apprécie dans la démarche Eco-méthane de Bleu-Blanc-Cœur, c’est la valorisation de notre savoir-faire en tant qu’éleveur. C’est aussi une valorisation qui ne contraint pas l’éleveur dans ces méthodes de travail, tout en permettant de le sensibiliser pour porter une démarche d’amélioration continue.

Eco-méthane permet aussi de mettre en évidence l’importance d’avoir des fourrages de qualité à apporter dans l’alimentation de nos animaux et de maintenir les surfaces agricoles dédiées aux prairies et au pâturage pour favoriser le bien être animal, la préservation de la biodiversité et la diversité de nos paysages ruraux.

De façon plus globale, l’intérêt de porter cette démarche est aussi d’assurer une reconnaissance des bonnes pratiques en élevage pour permettre leurs maintien sur nos territoires à l’avenir et c’est une des valeurs essentielles que la démarche permet de mettre en évidence. »