Professionnels de santé

Thierry Guicheteau

Métier : Médecin généraliste
Localisation : Orvault (44)
Accueil » Ambassadeurs » Professionnels de santé » Thierry Guicheteau
Thierry Guicheteau en consultation

La médecine vivante

A la ville comme à la scène, ce médecin nantais, qui a fait de l’alimentation son cheval de bataille, multiplie les projets pour soigner et transmettre.

Déguisé en cholestérol, il chante Brassens et sa mauvaise réputation devant un public conquis. Depuis 7 ans, en parallèle de son activité, Thierry Guicheteau incarne quelques-uns des personnages de la pièce qu’il a écrite : ‘Tous gros demain ?’. Tirée du livre éponyme de Pierre Weill, celle-ci donne vie à l’histoire de notre alimentation et de ses dérives. Un thème qui fait vibrer le cœur de son métier.

Si le docteur Thierry Guicheteau entretient dès son plus jeune âge « une haine absolue de la maladie », il se rêve plutôt détective ou footballeur que médecin. Bon athlète, il aime déjà écouter les autres, et rejoint très tôt les Eclaireuses et Eclaireurs de France. « Dans la construction de mon rapport à la nourriture, il y a ma mère et ma grand-mère, mes cuisinières de référence, mais aussi le scoutisme. Glaner dans la nature, être indépendant, ça apprend à être attentif à ce que l’on mange ». Au moment de faire des choix d’avenir, il opte pour la médecine. Sans grande conviction au départ : il aime la poésie, rêve de faire du théâtre et reproche à l’enseignement de la discipline « son manque d’humanisme ». Sa vocation, il la découvre à l’heure de sa thèse. Sous la houlette du professeur Kernéis, il plonge dans l’aventure du Géographe et du Naturaliste, deux navires français embarqués vers les Terres Australes au matin du 19e siècle, et rudement touchés par le scorbut, dont il démontre que les effets apparaissent dès le 60e jour sans apport de vitamine C. « Les liens entre alimentation et maladie m’apparaissent très clairement ».

Il s’installe ensuite comme acupuncteur, puis comme médecin généraliste, faisant évoluer sa pratique pour tenter de soigner toujours mieux. « C’est grâce à mes patients que j’apprends ». Des patients qu’il écoute, dont il prend sincèrement soin, et qui le lui rendent bien. La plupart des livres qui l’ont marqué lui ont été offerts par ces derniers. ‘Sauvez votre corps’, de Kousmine, ‘L’alimentation ou la troisième médecine’ de Seignalet ou encore ‘Tous gros demain ?’. Pour Thierry Guicheteau, le sel de l’existence se trouve indéniablement dans les rencontres, les idées et les petits hasards qui font les grands projets. C’est d’ailleurs dans un avion qu’il fait connaissance avec la québécoise Denise Guénette, qui écrira avec lui cette première pièce de théâtre. Depuis, elle a été jouée une vingtaine de fois. « C’est un succès inattendu à chaque représentation, et nous essayons de l’adapter pour les plus jeunes ».

Avec Bleu-Blanc-Cœur, où il représente au conseil d’administration la communauté des médecins et professionnels de la santé, et l’association Tous Gros Demain ? qu’il a fondé en 2013, il défend au quotidien l’idée d’une alimentation plus saine et d’un système plus respectueux. « Ce que j’aime avec cette démarche, c’est qu’elle fait le lien ». Les échanges entre les différentes communautés qui composent Bleu-Blanc-Cœur, les aller-retours entre les lieux et les disciplines : « cela m’a permis d’apprendre à travailler la terre, mais aussi de rencontrer des éleveurs. Nos métiers ne sont pas si éloignés. L’éleveur veille à l’alimentation de ses animaux, pour mieux veiller à leur santé. C’est également ce que je fais avec mes patients ».

« Passionné, jamais déprimé », Thierry Guicheteau est en perpétuel mouvement. Et s’il rêve d’enseigner, il a trouvé avec le théâtre une belle façon de transmettre. Alors, bientôt il reprendra la plume, cette fois-ci pour mettre en scène la cause féminine. Un autre sujet d’époque, pour un médecin qui l’est tout autant.