Professionnels de santé

Sylvie SIMMONET

Métier : Naturopathe
Localisation : Haute-Garonne (31)

En équilibre naturel

La naturopathe Sylvie Simonnet sensibilise et accompagne avec passion les personnes désireuses de retrouver une énergie globale, entre équilibre alimentaire et hygiène de vie personnalisée. 

« Les gens ne veulent pas une éducation mais un accompagnement global. Ils se rendent de plus en plus compte du lien existant entre l’alimentation et la maladie. Beaucoup de personnes recherchent à minimiser les impacts de leur quotidien sur leur hygiène de vie. » Sylvie Simonnet sait de quoi elle parle. Et elle en parle bien. « Pour tout vous dire, je ne suis pas très huiles essentielles. Je suis plutôt dans l’intellectualisation. » Depuis son cabinet de Châlons-en-Champagne, où elle exerce au quotidien, Sylvie Simonnet raconte son parcours sans langue de bois. Responsable administrative dans la fonction publique, elle est frappée par une maladie rare du système digestif à 30 ans. On lui propose alors un traitement « très contraignant » qui ne lui convient pas. La jeune femme décide de prendre en charge sa maladie, puis cherche « à se replacer dans son contexte et à analyser le stress activateur de ses troubles quotidiens ». Cette juriste de formation s’ouvre à toutes sortes de techniques qu’elle ne connaissait pas et en sort comme libérée. « C’est ici que débute mon histoire avec la naturopathie. »

Voilà plus de dix ans maintenant que Sylvie Simonnet partage cette « envie de communiquer et de sensibiliser » et « un ensemble de techniques naturelles de bons sens » auprès de sa clientèle en cabinet, mais aussi lors de conférences, formations et ateliers aussi divers que celui de « lecture d’étiquettes pour apprendre à mieux faire ses courses ». La certifiée naturopathe explique avoir appris l’existence de la filière Bleu-Blanc-Coeur avec la découverte des travaux du docteur Bernard Schmitt. Puis aborde logiquement les bienfaits des Oméga 3 dans sa pratique. « Lors de ma réflexion alimentaire en consultation, j’ajoute quelque chose au lieu d’interdire. Poissons gras, produits de la filière Bleu-Blanc-Cœur, huile de colza associée à l’huile d’olive. Il faut des Oméga 3. Par excès d’Oméga 6 (pro-inflammatoires), il y a d’énormes carences en Oméga 3 (modulateur de l’inflammation). Dans l’idéal, il faudrait avoir un rapport de trois Oméga 6 pour un Oméga 3. Nous sommes plutôt sur un ratio de dix à vingt pour un… Ce mauvais équilibre peut générer toutes sortes de maladies chroniques inflammatoires comme des maladies articulaires ou cardio-vasculaires, des maladies de peau, des troubles visuels et cognitifs, la prise de poids… »

La Champenoise évoque ensuite « notre mauvaise habitude » liée au sel, avant de préciser que le travail de naturopathe ne se résume pas qu’au sujet de l’alimentation. « Il existe bien d’autres facteurs, comme la mise en mouvement fréquente et les contacts sociaux permanents. » Lorsque les mots pêché et mignon entrent dans la discussion, Sylvie Simonnet nous embarque en Bretagne, direction son deuxième QG : Guilvinec, Finistère Sud, « capitale de la pêche artisanale ». La sardine la fait fondre et elle ne débute pas une journée sans son œuf à la coque. La naturopathe prend plaisir à marcher, va à la piscine et utilise dès qu’elle le peut sa trottinette. Elle est souvent attablée au restaurant et passe beaucoup de temps sur les marchés. Sur sa table de chevet, « une pile de romans en retard ». Mais tout en haut, La Goûteuse d’Hitler de Rosella Postorino (Albin Michel). L’histoire d’une étrangère engagée pour déguster, en éclaireuse, les plats du Fürher. Déguster, Sylvie Simonnet connaît. Mais bien en équilibre, sur un fil naturel.