Consommateurs

Luc Guihard

Métier : Consommateur engagé
Localisation : Orléans (45)
Accueil » Ambassadeurs » Consommateurs » Luc Guihard

Niveau Ambassadeur

Après avoir fait du graphisme son gagne-pain, Luc Guihard, bientôt retraité, se plait à dessiner son quotidien en habits de consommateur engagé.

« Comment faire court ? » En mettant les deux pieds dans le plat par exemple : « J’ai eu un infarctus il y a six ans. Et après avoir consulté mon ancien médecin traitant nantais, le Dr Thierry Guicheteau, ma femme et moi avons revu notre mode d’alimentation, en commençant par faire la cuisine nous-mêmes, avec des aliments de bonne qualité ». La qualité nutritionnelle, celui qui a effectué l’intégralité de sa carrière professionnelle chez Orange – Luc Guihard y a gravi les échelons, de l’envoi des factures à l’animation visuelle de conférences jusqu’au métier de graphiste – l’associe volontiers à la santé et au bien-être. « C’est la vocation santé de Bleu-Blanc-Cœur qui a suscité mon intérêt après la lecture des livres de Pierre Weill et les nombreux échanges avec mon médecin traitant. » Le nantais de naissance commence alors à acheter de la Linette pour l’intégrer à son petit-déjeuner Kousmine (repas élaboré par la Dr Catherine Kousmine et composé essentiellement de fromage blanc, céréales et fruits). Devenu depuis un inconditionnel de cette suggestion de la fondatrice de la médecine dite orthomoléculaire (soigner les personnes par l’apport optimal de substances naturellement connues de l’organisme), Luc Guihard nous explique étape par étapes son renouveau. L’achat d’un Thermomix. L’arrêt de la cigarette. L’heure de vélo d’appartement quotidienne. « Une maladie, ce n’est pas que du négatif, c’est aussi un réveil. »

Cet intérêt pour l’association Bleu-Blanc-Cœur va conduire ce « pré-retraité actuellement en temps libéré » à intégrer l’équipe de communication, en tant que graphiste à distance, de 2017 à 2018. Il y crée quelques visuels, destinés à l’application de la filière pour illustrer les différents lieux associés à la communauté, et réalise des illustrations pour les événements organisés tout au long de l’année. Son coup de crayon, Luc Guihard le tient de son plus jeune âge. « J’ai toujours dessiné. C’était un mode d’expression, j’étais à l’aise avec ça. Je faisais des petites caricatures de mes parents, qui ne plaisaient bien sûr pas toujours ! J’ai appris à caricaturer de manière totalement autodidacte, et j’ai dès le départ cherché à accrocher au-delà du dessin, à intégrer de l’humour. » Admirateur de Plantu et grand lecteur des Fluide Glacial, le caricaturiste, qui s’adonne à la production d’un dessin satirique par jour sur Facebook depuis le 1er janvier, nous raconte que « la découverte du monde agricole et de tous ces gens passionnés » lui a « beaucoup apporté » , l’a même « rassuré ». Luc Guihard raconte aussi être « très présent sur les réseaux sociaux et les groupes de consommateurs ». Joueur d’accordéon diatonique, un cadeau reçu pour ses 50 ans, ce membre de l’association des bretons d’Orléans, ville dans laquelle il réside depuis maintenant une vingtaine d’années, n’a de cesse de chanter les louanges de la communauté Bleu-Blanc-Coeur. « Je considère très enrichissant de dialoguer avec des consommateurs, et ce jusqu’au sein même des rayons ! » De quoi largement justifier un niveau ambassadeur dans le monde engagé du mieux manger.