Quel rôle joué par la vitamine D dans la protection immunitaire ?

Bleu-Blanc-Coeur

19/03/21
Accueil » Actualités » Santé humaine » Quel rôle joué par la vitamine D dans la protection immunitaire ?

Le rôle de la vitamine D dans la défense de l’organisme a été mis sur le devant de la scène lors de la crise COVID-19. De nombreux articles de la presse scientifique s’intéressent aux mécanismes impliquant la vitamine D qui pourraient impacter sur notre état de santé en cas d’infection.

Les besoins en vitamine D sont compliqués à définir car elle peut être apportée à la fois par l’énergie solaire et l’alimentation. La référence nutritionnelle pour la population est estimée par l’ANSES à 15 µg par jour et même 20 µg par jour selon l’académie de médecine avec des recommandations spécifiques pour les séniors. Bien que la presse scientifique n’ait pas de consensus clair, il semblerait que les dosages de vitamine D circulante dans le sang révèlent un certain déficit en France.

Nos habitudes de consommation de produits laitiers apportent en moyenne 25% de la quantité recommandée en vitamine D par jour ; c’est la première forme d’apport de Vitamine D dans notre alimentation mais il y a des différences régionales (régions adaptes du beurre versus régions adaptes des huiles) et surtout de grandes variations de composition selon les modes d’élevage, la génétique animale et l’alimentation. En fait, la majorité de nos besoins alimentaires en vitamine D en France sont couverts par 3 catégories de produits : les produits laitiers (25%), les poissons (20%), les œufs (20%), alors n’oubliez pas de mettre ces produits sur vos prochaines liste de courses 😉.

Découvrez ci-dessous notre « infographie » sur la Vitamine D, une fiche pratique réalisée en collaboration avec la micro-nutritionniste et sophrologue Alexandra Essen :

Les dernières actualités