Pensez à la viande de lapin pour vos menus !

Bleu-Blanc-Coeur

16/11/21
Accueil » Actualités » Santé humaine » Pensez à la viande de lapin pour vos menus !

On ne pense pas toujours à mettre la viande de lapin dans nos assiettes et pourtant elle cumule des avantages à la fois nutritionnels et culinaires. Comme les autres viandes, elle contient au moins 20% de protéines qui contribuent au maintien de notre masse musculaire. Il s’agit d’une viande blanche maigre (peu calorique) mais bien pourvue en vitamines et minéraux. Cette viande apporte aussi des lipides de qualité, et notamment des oméga-3 aux vertus anti-inflammatoires, dont la teneur peut varier beaucoup selon la façon dont les lapins ont été nourris.

Plus de lin et de luzerne pour les lapins

Les éleveurs de lapins s’appellent des cuniculteurs et ils peuvent proposer à leurs animaux un régime varié comprenant notamment des protéines (environ 20%), des fibres (environ 15%) et des lipides (environ 5%). Ces éléments nutritifs peuvent être apportés par une combinaison de céréales, graines et légumes fourragers. Selon la nature des plantes choisies, des différences peuvent apparaître sur la santé des lapins et la composition finale de la viande. L’utilisation de luzerne et lin s’avère particulièrement intéressante pour apporter des oméga 3 aux lapins. Des essais scientifiques qui proposent des rations alimentaires pour lapines avec plus de lin et luzernes montrent qu’elles engendrent plus de naissances avec moins de mortalité avant le sevrage des petits ; ceci est très probablement dû aux oméga 3, davantage présents dans le lait des lapines, qui contribuent à améliorer les statuts immunitaires et inflammatoires des lapereaux. A noter qu’une augmentation de +1% d’oméga 3 dans la ration des lapins entraîne la présence de +1,3% d’oméga 3 dans la viande de lapin.

déséquilibre oméga 6 / oméga 3

Où sont les oméga 3 de la viande de lapin ?

Les oméga 3 sont des lipides utilisés comme des médiateurs pour faire diminuer les inflammations du corps et participent ainsi à la régulation de notre immunité. Comme les autres lipides, ils composent notamment la membrane de chaque cellule et peuvent aussi être stockés dans des zones où le gras s’accumule. Chez le lapin, la zone la plus concentrée en gras est le râble (la partie dorsale) et les lipides ont tendance à  se loger aussi dans les pattes avant et les épaules. La cuisse est, quant à elle, la partie la plus maigre et donc la plus pauvre en oméga 3. Dans la filière cunicole Bleu-Blanc-Coeur, les lapins doivent être nourris avec minimum 0,5% d’oméga 3 pour que l’on puisse retrouver dans la viande environ 2 à 3 fois plus d’oméga 3 que dans un lapin standard. Les lapins Bleu-Blanc-Coeur représentent aujourd’hui près de 20% de la production nationale.

gigolettes de lapin

Une filière étudiée de près par les chercheurs

L’Association Scientifique Française de Cuniculture (ASFC) s’est d’ailleurs associée avec l’INRAE (l’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement) pour organiser le congrès mondial de cuniculture, le 12ème World Rabbit Congress, qui s’est tenu du 3 au 5 novembre 2021 à Nantes. La nutrition des lapins d’élevage et ses répercussions sur leur état de santé font partie des grands thèmes qui ont été abordés lors de ce congrès. Un nouveau projet transméditerranéen coordonné par l’Université de Milan intitulé OMEGA-RABBIT va aussi débuter d’ici la fin 2021. Ce projet de recherche prévoit d’activer  le levier alimentaire en incorporant des sources d’oméga 3 dans les rations des lapins via notamment la graine de lin et de mesurer l’amélioration des paramètres de performances de reproduction, de croissance et de santé des lapins, mais aussi la qualité nutritionnelle de la viande. Les travaux de recherche vont durer 3 ans, affaire à suivre.

lapin

Bibliographie :

  • Cahier des ressources Bleu-Blanc-Coeur : production et transformation de lapin (dernière mise à jour : janvier 2021).
  • Benoît Teillet, Michel Colin, Anne Yvonne Prigent (2013). Influence du taux d’acide alpha-linolénique de l’aliment sur la teneur en oméga-3 et les caractéristiques hédoniques de la viande de lapin. Revue bibliographique. OCL 20 (1) 55-60 (2013)
  • Lebas François. (2007). Acides gras en Oméga 3 dans la viande de lapin. Effets de l’alimentation. Cuniculture Magazine. 34. 15-20.
  • Mathieu Guillevic, Axel Minetto, Anne Yvonne Prigent, Michel Colin (2021). Effects of the increase of the feed alpha-linolenic acid level on the performances of reproduction of the rabbit does. Oral communication, 12e World Rabbit Congress.

Découvrir toutes les viandes de lapin Bleu-Blanc-Coeur

Nos recettes à base de viandes de lapin Bleu-Blanc-Coeur

Rejoignez la Communauté Bleu-Blanc-Coeur

Tous les produits Bleu-Blanc-Cœur

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

             

Les dernières actualités