Les engagements de Bleu-Blanc-Coeur au coeur des attentes sociétales actuelles

Bleu-Blanc-Coeur

16/12/20
Accueil » Actualités » Pour la santé de la Terre, des animaux et des hommes » Les engagements de Bleu-Blanc-Coeur au coeur des attentes sociétales actuelles

Qu’il s’agisse d’enjeux environnementaux (soja et déforestation importée, empreintes environnementales des produits), sanitaires (alimentation barrière et Covid-19) ou sociétaux (accessibilité à des produits de qualité, confiance des consommateurs), la démarche et les promesses Bleu-Blanc-Cœur continuent de répondre avec pertinence aux attentes des consommateurs.

Des questions environnementales auxquelles Bleu-Blanc-Cœur fait face !

➥ Soja et lutte contre la déforestation importée :

Provenance du soja, autonomie protéique,… Ces sujets ont été largement abordés dernièrement, avec notamment une mobilisation du gouvernement dans la lutte contre la déforestation liée à l’importation de soja. Les acteurs de la grande distribution française ont d’ailleurs pris part à ce débat en signant, en novembre 2020, un Manifeste « pour une mobilisation des acteurs français pour lutter contre la déforestation importée liée au soja ».

Un enjeu environnemental pris à bras-le-corps par Bleu-Blanc-Coeur depuis quelques années déjà, avec des engagements fondamentaux et anciens en la matière :
🔸 2000 : interdiction du palme
🔸 2014-2015 : limitation du soja d’importation (objectif : diminution par deux des incorporations de soja d’import dans les cahiers des charges des filières BBC).
🔸 2018 : annonce d’un plan de marché vers le ZERO soja d’importation d’ici à fin 2022 (remplacé par des légumineuses cultivées sur notre territoire).

Nos compteurs éco-nutrition nous permettent de mesurer et comptabiliser les impacts de ces choix en matière d’environnement, de lutte contre le réchauffement climatique, de qualité nutritionnelle et aussi de création de valeur sur notre territoire. En cette fin d’année, vous aussi générez et téléchargez votre compteur éco-nutrition pour afficher votre impact positif sur l’environnement grâce à votre politique d’achat en produits Bleu-Blanc-cœur.

➥ Les « Analyses de Cycle de Vie des produits » et très bons résultats de Bleu-Blanc-Coeur en la matière :

De récentes analyses de cycle de vie réalisées sur les produits Bleu-Blanc-Cœur (œufs, porc, volaille)*, selon la méthodologie de référence Agribalyse développée par l’ADEME (Agence publique de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) et ses partenaires (INRAE, Instituts techniques, ministères, etc.), ont démontré que leur impact au niveau de l’étape agricole (celle qui pèse en général le plus lourd dans la production d’un produit) est réduit jusqu’à 25% par rapport aux produits conventionnels sur le critère changement climatique (impact CO2) et des gains apparaissent également sur d’autres paramètres (eutrophisation par exemple). Ces résultats apportent une seconde validation de la pertinence de la démarche Bleu-Blanc-Cœur ; déjà dépositaire d’une méthodologie environnementale référencée depuis 2011 auprès du ministère de l’environnement et depuis 2012 auprès des Nations-Unies (UNFCCC) pour ses filières ruminants (lait et viande bovine).

produits Bleu-Blanc-Coeur et impacts environnementaux

➥ Une « Empreinte forêt » limitée et reconnue des poulets Bleu-Blanc-Coeur :

Un rapport publié il y a peu par l’ONG « Envol Vert » sur la problématique environnementale des filières agricoles compare l’empreinte environnementale des poulets issus des principaux labels et démarches en France. Les poulets Bleu-Blanc-Coeur y figurent, et parmi les mieux classés ! Encore une belle reconnaissance de nos promesses et actions en faveur du climat. Pour en savoir plus, c’est par ici.

rapport Envol Décembre 2020

Bleu-Blanc-Cœur assure aussi l’accessibilité à tous à une alimentation de qualité 

De nombreuses données laissent penser que la crise économique actuelle (qui suit la crise sanitaire « COVID-19 ») favorise un retour massif des consommateurs à des achats alimentaires dirigés vers les premiers prix, vers des aliments sans valeur. Dans ce contexte, une « alimentation à deux vitesses » pourrait devenir une triste réalité : avec des produits dits « de qualité supérieure » et d’autres de « qualité inférieure ». Or face au COVID-19, s’alimenter de façon équilibrée est plus que jamais un objectif à atteindre pour permettre à son système immunitaire de bien fonctionner. Dans un premier temps, le sujet de la prévention par l’alimentation a été bien moins abordé que celui de l’intérêt des gestes barrières et de la recherche d’un vaccin ou traitement efficace. Mais depuis peu il y a un vrai consensus scientifique autour du rôle de la nutrition sur les complications du Covid-19 !

L’accessibilité à tous à des produits aux qualités nutritionnelles intéressantes s’impose donc de plus en plus. Les engagements de Bleu-Blanc-Coeur en la matière [pour rappel : de limiter les surcoûts de production des produits à maximum 5% départ ferme ; soit 2% rendu consommateur] apparaissent donc en cohérence avec ce besoin.

Adopter une « alimentation barrière » dense en Omega-3 et vitamine D pour optimiser notre immunité, devient donc un véritable atout. A ce sujet nous avons construit un guide accessible à tous pour se constituer facilement une « alimentation barrière » en consommant notamment des produits Bleu-Blanc-Cœur, avec des idées de menus équilibrés (en nutriments d’intérêts santé) et des informations sur l’alimentation « prévention  ». N’hésitez pas aussi à soutenir notre pétition dire non à une alimentation à 2 vitesses !

La promesse « santé » et la confiance, priorité des consommateurs

Différentes études et panels consommateurs se sont intéressés en cette fin d’année aux critères de choix des français en matière d’alimentation, notamment l’étude Kantar « Jungle des labels et mentions ». Elles nous apprennent que :
➡ Seulement une minorité de logos / démarches qualité (dont Bleu-Blanc-Coeur ?) inspire confiance et justifie le consentement à payer du consommateur.
➡ Que les allégations « SANS » (OGM, pesticides, huile de palme, sucre, nitrite…) ne semblent pas créer de bénéfices consommateurs ni générer de consentement à payer additionnel.
➡ Que la promesse « santé » est le premier critère de choix dans les achats alimentaires (après le prix)

Ces études confirment la pertinence du logo Bleu-Blanc-Cœur : promesse nutritionnelle clairement attendue, attrait et confiance dans la marque, bénéfice individuel perçu et création d’un consentement à payer additionnel…

Les dernières actualités