Les intervenants – Congrès One Health 2021

Bleu-Blanc-Coeur

10/05/21
Accueil » Actualités » Les intervenants – Congrès One Health 2021

Ils interviendront au congrès One Health 2021 …

… à la 1ère session, le 8 Juin 2021 :

Agnès PANNIER-RUNACHER

Agnès PANNIER-RUNACHER

Ministre déléguée auprès du ministre de l'Economie, des Finances et de la Relance, chargée de l'Industrie dans le gouvernement Jean Castex, sous la présidence d'Emmanuel Macron.

Née le 19 juin 1974, diplômée d’HEC, ancienne élève de l’ENA, elle a commencé comme inspectrice des finances en 2000. Elle a été directrice de cabinet du directeur général de l’AP-HP, responsable du département participations et développement à la Caisse des dépôts, directrice des finances et de la stratégie de portefeuille du Fonds stratégique d’investissement, directrice générale de la Compagnie des Alpes. Depuis 2018, Agnès Pannier-Runacher était secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Economie et des Finances.

Professeur Philip CALDER

Professeur Philip CALDER

Professeur d’immunologie Un. Of Southampton (RU)

Professeur de médecine et d’immunologie à l’Université de Southampton (Royaume Uni), Philip Calder est « le » spécialiste mondial du lien entre nutrition et immunité.

Il a signé depuis le début des années 80 le nombre impressionnant de 701 publications scientifiques sur ce thème.

Philip Calder explique aussi simplement que possible des choses compliquées. L’immunité dit-il est un combat pour notre survie qui nécessite de l’énergie pour ses combattants, et aussi des matières premières pour forger leurs armes : Des protéines, des lipides, des minéraux, des vitamines, des anti-oxydants. Il détaille tout cela avec détail et simplicité.

Dès le début de la pandémie COVID, il a publié des articles indiquant quelles devaient être les stratégies nutritionnelles à mettre œuvre ; Il a aussi signé des « méta-analyses » qui mettent en lumière le rôle des acides gras Omega 3 dans le traitement du syndrome de détresse respiratoire. Au total, il a signé 7 articles sur le lien COVID et Nutrition dans des domaines aussi variés que la nutrition préventive, l’immunité, l’inflammation et la nutrition parentérale (pour les malades en réanimation) où l’étude récente d’association qui montre une réduction significative des cas positifs au COVID (pas seulement une réduction de la mortalité ou des complications) chez les personnes avec une supplémentation en Omega 3, Probiotiques et Vitamine D .

En 20 minutes, il nous expliquera tout cela avec talent et répondra à vos questions avec beaucoup de pédagogie. C’est vraiment un grand honneur de le compter parmi nous le 8 juin.

William « Bill » Harris

William « Bill » Harris

Professor in the Department of Medicine in the Sanford School of Medicine at the University of South Dakota.

William Harris est classé parmi les 2% de scientifiques mondiaux les plus influents toutes catégories confondues selon le classement de l’Université de Stanford (USA).

Ce classement comptabilise les articles publiés dans la presse scientifique et l’écho (nombre de citations) de ces articles dans le monde de la recherche. Cette place ne doit rien au hasard. Depuis les années 70, le docteur Harris a publié 394 articles originaux dans la presse scientifique à comité de lecture.

Il a travaillé avec les pionniers de la recherche sur les Omega 3. « J’ai juste eu de la chance » dit-il « car on m’avait proposé un sujet de recherche sur les huiles de saumon 3 dans les années 1970, et depuis ce domaine de recherche n’a cessé de produire des données. C’était juste après les travaux initiaux de pionniers de Dyerberg et des prix Nobel de 1982. Les Omega 3, ce fut donc le cheval que j’ai enfourché il y a plus de 40 ans et… c’est tellement passionnant que je n’en descendrai que lorsqu’on me retirera la selle ! »

Le docteur Harris a notamment développé des tests de mesure rapide des Omega 3 du sang pour en faire un marqueur fiable des risques de maladies. Dans le cadre de la pandémie COVID, il a pu utiliser cette méthode novatrice pour r une expérimentation pilote qui a démontré chez 100 patients COVID hospitalisés que plus le taux sanguins en Omega 3 est élevé et plus le risque de décès est bas. (A l’hôpital de Sioux Falls dans le Dakota du Sud)

20 minutes de présentation pour résumer une vie aussi pleine dédiée à la recherche c’est peu, mais le goût de WS Harris pour la « science based medecine » (médecine scientifique basée sur les faits) est si fort qu’il sera contagieux ! Compter le professeur Harris parmi nous le 8 juin est une chance immense.

Philippe LEGRAND

Philippe LEGRAND

Professeur de Biochimie, INSERM

Chercheur en nutrition de renommée internationale dans le domaine des lipides et de la nutrition, le Professeur Philippe LEGRAND, directeur du laboratoire Biochimie Nutrition Humaine à l’Agrocampus-INSERM de Rennes, (NuMeCan). Il a été expert ANSES, président du groupe de travail « Actualisation des Apports Nutritionnels Conseillés en acides gras » et a publié l’ouvrage Coup de pied dans le plat. En 1999, c’est lui qui a écrit le protocole et réalisé les analyses de la première étude clinique Bleu-Blanc-Cœur…. Sans trop y croire, mais pour savoir… On connait la suite !

Jean-Michel LECERF

Jean-Michel LECERF

Directeur du service nutrition, Institut Pasteur de Lille

Le Professeur Jean-Michel Lecerf est le chef du service de nutrition de l’Institut Pasteur de Lille. Spécialiste en endocrinologie et maladies métaboliques, il est également Professeur associé à l’Université des Sciences et Technologies de Lille et de Consultant au Centre Hospitalier Universitaire de Lille.

Le Professeur Jean-Michel Lecerf est un expert renommé, siégeant dans de nombreuses sociétés savantes, comités scientifiques publics (agences nationales) et privés (industries alimentaires), et à l’Académie d’Agriculture de France

Le Professeur Jean-Michel Lecerf est aussi l’auteur de 866 publications médicales et scientifiques et d’une vingtaine de livres dans le domaine de la nutrition, du métabolisme et de l’obésité.

Pierre WEILL

Pierre WEILL

Ingénieur agronome, co-président de Bleu-Blanc-Cœur et Titulaire de la chaire « Aliment et Bien Manger » à l’Université Rennes 1

Agronome Français, il a travaillé 50 ans dans les domaines de l’agronomie, de l’élevage, puis du lien entre modes de productions agricoles et santé humaine.

En 1999, il monte la première étude clinique dédiée à ce lien avec le docteur Bernard Schmitt (Centre Hospitalier Bretagne Sud) et le professeur Philippe Legrand (Agrocampus-INRAe-INSERM). A l’issue de cette étude il fonde en 2000 l’association Bleu-Blanc-Cœur pour organiser une chaîne alimentaire dédiée à la santé.

En 2001, il conduit la première étude qui mesure le lien entre santé animale, santé humaine et gaz à effet de serre.

Huit études cliniques et quarante publications scientifiques plus tard, il devient titulaire de la chaire « Aliments et Bien Manger » à l’Université Rennes 1 où il réalise aujourd’hui une thèse sur le concept de « santé unique » dans la cadre de la pandémie COVID. Il préside aussi le Centre Culinaire Conseil de Rennes, société coopérative d’intérêt collectif (SCIC) dédiée aux Sciences Humaines dans l’univers agricole et alimentaire.

L’association (Bleu-Blanc-Cœur), la chaire et la SCIC répondent aux enjeux de l’alimentation et de la santé par le lien entre sciences dures et sciences humaines et par la médiation entre les acteurs des chaînes alimentaires qui nous nourrissent.

Il a également signé 3 livres grand public sur le lien entre nutrition et environnement.

… à la 2nde session, le 28 Septembre 2021 :

Michel DURU

Michel DURU

Ingénieur agronome, INRAE

 « Agronome, mes recherches ont porté sur les systèmes d’élevage et la prairie, en considérant les impacts environnementaux des différents modèles d’élevage, ainsi que leur effet sur la composition du lait et de la viande en acides gras.

Actuellement, je travaille sur la « transition agroécologique des systèmes alimentaires ». L’enjeu est de définir des innovations systémiques en prenant en compte de la finitude des ressources (terre, phosphore…), en faisant face au dérèglement climatique, tout en permettant une alimentation saine et durable. »

Jean Louis PEYRAUD

Jean Louis PEYRAUD

Chargé de mission à la Direction Scientifique Agriculture, INRAE

Jean Louis Peyraud est chercheur à INRAE. Il a développé des travaux sur le pâturage et les relations entre élevage laitier et environnement. Il a été impliqué dans plusieurs projets européens et a coordonné le projet FP7-Multisward qui a été reconnu comme « success story » par l’Europe et a reçu la distinction des « lauriers de l’Europe » par le Ministère de la Recherche. Son travail de recherche l’a conduit à encadrer 21 thèses et a donné lieu à 150 publications scientifiques.

Au niveau de INRAE, il a dirigé une unité de Recherche et a été directeur scientifique adjoint Agriculture en charge des recherches en élevage. Très impliqué dans l’organisation des travaux de recherche et de développement avec les partenaires des filières, il préside le GIS « Avenir Elevages » qui rassemble l’ensemble des acteurs de la recherche, développement et formation des filières animales français et au niveau européen il a été président de l’Animal Task Force qui est une plate-forme Européenne de partenariat public-privé et est membre du groupe SCAR sur les systèmes de production animale. Il a coordonné pour INRAE et pour la commission Européenne plusieurs réflexions prospectives sur l’avenir de l’élevage et ses rôles pour une agriculture plus agro-écologique et circulaire et produit des agendas stratégiques pour la recherche dans le cadre de H2020 et maintenant de Horizon Europe.

Jean Louis Peyraud est membre de l’Académie d’Agriculture de France, section 3

Guillaume CHESNEAU

Guillaume CHESNEAU

Directeur Recherche et Innovation Valorex

Guillaume CHESNEAU, directeur de la recherche et de l’innovation à Valorex, recruté en 1999. Formation d’ingénieur en Agriculture à Angers (1994-1999). Guillaume CHESNEAU mène une activité de recherche appliquée dans les domaines de la nutrition et de la santé animale, des impacts environnementaux et sociétaux, de la nutrition et de la santé humaine, des systèmes de productions végétales, ainsi que des technologies de transformation et d’analyses des aliments. Il dirige une équipe d’une quinzaine de docteurs, ingénieurs et techniciens.

symposium One Health

Les dernières actualités