Assemblée Générale Bleu-Blanc-Coeur – Rapport 2020

Bleu-Blanc-Coeur

09/24/2020
Accueil » Actualités » La vie de l’association » Assemblée Générale Bleu-Blanc-Coeur – Rapport 2020

Nous sommes ravis de partager avec vous les grands chantiers et projets menés en 2019 visant à faire progresser la démarche Bleu-Blanc-Cœur au service des adhérents de l’association (création de valeur, traçabilité, communication, sciences…) et aussi des consommateurs et des citoyens (bénéfice individuel santé, garanties de qualité et de transparence…).

Cette année 2019 restera l’année qui précède la crise du COVID-19 qui risque fondamentalement de modifier notre écosystème social, économique et alimentaire. La démarche Bleu-Blanc-Cœur, forte de ses 20 années d’engagements au service d’une agriculture dédiée à la santé de la Terre, des animaux et des hommes, voit son action et sa légitimité renforcée dans ce nouveau contexte socio-économique (bénéfices santé et environnementaux prouvés et mesurés, accessibilité au plus grand nombre, mouvement citoyen participatif, soutien d’une agriculture française implantée dans les territoires, etc.).

Avec ses originalités : dialogue, ouverture, transversalité, gouvernance et obligations de résultats mesurables pour la santé et le climat, Bleu-Blanc-Cœur est devenue « la » démarche de transition agroécologique qu’attend la société.

Bilan d’activités de l’Association

L’association Bleu-Blanc-Cœur a poursuivi tout au long de l’année 2019 la structuration des filières, l’animation du réseau et la promotion de la démarche vers le grand public.

Elle a poursuivi son travail de médiation avec l’ensemble des parties prenantes de la filière pour faire avancer les sujets structurants décidés par la gouvernance.

Cette gouvernance est aujourd’hui composée de 28 administrateurs issus des 3 organes composant l’association Bleu-Blanc-Cœur ; à savoir des représentants élus :

  • Du monde économique (Collèges)
  • De la société civile (Communautés)
  • De instances scientifiques (Contrat cadre INRAE)
La gouvernance de Bleu-Blanc-Coeur

Bleu-Blanc-Cœur, c’est aussi un fonctionnement en réseaux avec :

  • Une organisation humaine originale (collectif d’acteurs engagés + équipe de 25 salariés)
  • Un living lab (espace de co-création, lieu d’inspiration)
  • Un lieu de rencontres, de partages de connaissances et de réseautage

Cette organisation originale et participative a permis à la démarche de s’installer avec succès dans le paysage agricole et alimentaire français (représentant pour certaines filières jusqu’à 10% de la production agricole française et un chiffre d’affaires cumulé de nos filières de plus de 2 milliards d’euros en 2019).

La gamme des produits Bleu-Blanc-Cœur s’est encore étoffée en 2019 avec de nouveaux produits (produits laitiers, viandes, charcuteries, œufs, produits de meunerie…) distribués dans les réseaux de vente directe, artisanaux, en GMS ou encore en restauration collective.

A noter que l’Association a travaillé sur un élargissement de son offre alimentaire avec la création du premier légume Bleu-Blanc-Cœur (un épinard répondant à des pratiques de production agroécologiques et une obligation de résultats assise sur un niveau minimum de qualité nutritionnelle mesurée par l’indice IDN (Indice de Densité nutritionnelle qui valorise la teneur en micro et macronutriments du produit).

Bleu-Blanc-Cœur a essaimé tout au long de l’année dans les territoires. L’équipe a participé à de nombreux salons : Salon de l’Agriculture bien entendu mais aussi salons agricoles (Space, Sommet de l’Elevage…), RHD (Restau’Co, Agores, Sirha…), Professionnels de Santé (AFDN, JFN…). Elle a aussi organisé une dizaine de réunions locales sur le territoire : des moments intenses de partages de connaissance, de réflexions (en mode living lab) et de convivialité.

Nous avons aussi accompagné la mise en marché de nos produits Bleu-Blanc-Cœur en impulsant des dynamiques collectives auprès de nos réseaux d’artisans partenaires (animation de groupes de bouchers-charcutiers par exemple), des enseignes de la grande distribution (promotion de la démarche, formation des équipes de ventes de magasins, organisations de tracts commerciaux, promotions sur les lieux de vente…) et aussi du réseau de la restauration collective.

A ce titre, l’année 2019 aura été celle de la construction d’une méthodologie (dite des « externalités environnementales positives ») permettant à des produits Bleu-Blanc-Cœur d’intégrer la liste des 50% de produits dits durables voulus par la loi Egalim (pour la restauration hors foyer). Ce travail aura été mené avec soin pour consolider le socle des données scientifiques et pour valider avec les parties prenantes le bien fondé juridique de cette action. C’est une excellente opportunité pour porter et valoriser les produits des filières Bleu-Blanc-Cœur et encore optimiser les niveaux de débouchés et d’équilibre matière de nos filières.

Ce travail a forcément été soutenu par des prises de paroles fortes orchestrées par l’équipe communication tant sur les médias classiques (pub TV, radios, affichages métro…) que sur les médias digitaux (web, réseaux sociaux).

 

La communauté Bleu-Blanc-Cœur n’a ainsi eu de cesse de s’élargir cette année et se renforcer avec à son  actif des milliers de consommateurs, professionnels de santé, professionnels des métiers de bouches, agriculteurs & éleveurs… Le mouvement citoyen est désormais créé et il va s’intensifier avec la volonté d’élargir cette communauté et de la faire monter en compétence régulièrement. Cette communauté va prendre son rôle pour orchestrer de plus en plus d’évènements afin de sensibiliser le plus grand nombre aux valeurs et enjeux de la filière Bleu-Blanc-Cœur.

 

Parmi ces enjeux forts, l’association a tout au long de l’année 2019, travaillé avec assiduité sur des sujets structurants :

  • Mise en  place des nouveaux cahiers des ressources et des engagements (qui viennent remplacer tout en consolidant et renforçant le contenu de nos désormais 32 anciens cahiers des charges).
  • Travail sur la mise en place de la stratégie « autonomie protéique » et « sans soja d’importation » dans l’ensemble des filières Bleu-Blanc-Cœur
  • Intégration de nouveaux enjeux dans nos filières ; tels que le suivi de la création de valeur (suivi des incentives producteurs) ou encore collecte d’informations sur les initiatives mises en œuvre en faveur du bien-être animal.
  • Elargissement du périmètre des obligations de résultats analytiques Bleu-Blanc-Cœur avec perspectives de les publier annuellement.
  • ….

L’ensemble de ces projets ont été discutés, travaillés et construits avec l’aide de nos adhérents réunions en commissions techniques (lait, porc, viande bovine, œufs, nutrition animale…) mais aussi en lien avec des ONG et/ou partenaires du réseau.

N’oublions pas le service qualité de l’Association, garant des promesses de notre démarche dont le travail aura été impressionnant avec par exemple, 2.680 déclarations de comptabilités matière traitées, 3.000 formules d’aliments vérifiées, 80 nouvelles accréditations de projets BBC, 210 audits délégués à des organismes tiers de contrôle pour la majorité d’entre eux, 4.000 analyses sur produits BBC réalisées et qualifiées (…) sans oublier la délivrance de plus de 680 licences de marque Bleu-Blanc-Cœur.

 

Cette dimension que l’Association Bleu-Blanc-Cœur a pris est aussi un accélérateur de notre développement à l’International avec des nouveaux pays engagés à nos côtés (Hongrie, Malaisie, Russie…) et des développements réguliers des offres produits Bleu-Blanc-Cœur dans les pays historiques (Belgique, Suisse, Italie, etc).

Rapport du Conseil Scientifique

En décembre 2020, la convention qui lie l’association, l’INRAe et Valorex a été signée avec le PDG d’INRAe Philippe Mauguin. 20 ans de recherche collaborative ont été ainsi reconnus pour lui donner un nouvel essor.

La convention décrit les enjeux de nos sociétés pour l’alimentation et l’agriculture et propose des solutions innovantes élaborées ensemble. La participation d’INRAe au Conseil Scientifique bien sûr, mais aussi au Conseil d’administration en fixe le cadre.

Quelques mois plus tard, nous organisions (avec INRAe et Valorex) le congrès « One Health » qui fut une formidable réussite.

Pourtant le lien qui va du sol à l’homme, ce lien de « santé unique » qui est notre raison d’être a été dissous ensuite dans une crise COVID qui a surtout suscité de l’intérêt pour la chimie pharmaceutique et les vaccins.

Nous sommes fiers aujourd’hui d’avoir été les seuls à faire émerger et à défendre un concept d’alimentation barrière pour restaurer nos défenses naturelles face au virus. Notre activité a déjà produit des articles dans la presse scientifique et les études se mettent sur pied

2019 a aussi vu la naissance de la chaire « Aliment et Bien Manger » à l’Université de Rennes : Une chaire qui respecte le « mangeur » (qui n’est définitivement pas seulement un « consommateur »). Elle regroupe sciences dures et sciences humaines et Bleu-Blanc-Cœur y est particulièrement impliqué.

Conclusion

L’année 2019 aura été une année marquée par une phase de développement et de structuration de la démarche qualité Bleu-Blanc-Cœur et aussi une accélération de sa notoriété (46% de notoriété assistée à fin 2019 – pour mémoire, en 2014 cette notoriété n’était que de 8%).

Nous avons donc mis sur les rails de 2020 une association solide, qui se consolide et qui se renforce (grâce à l’implication de ses membres, ses projets qui rencontrent les attentes sociétales et à ses valeurs). Malgré, le contexte COVID-19, l’Association présente toute les qualités et forces pour assurer au marché une démarche de qualité avérée, répondant aux enjeux de prévention santé, aux enjeux climatiques et aussi économiques nouveaux.

Nous avons pour l’année 2020 de nombreux projets (de développement, de communication, de sciences et aussi des projets de  développements commerciaux très ambitieux.

Notre équipe reste à votre disposition pour de plus amples informations.

l'équipe Bleu-Blanc-Coeur

Revivez l’Assemblée Générale Bleu-Blanc-Coeur 2020

Par Nathalie Kerhoas (Directrice de Bleu-Blanc-Cœur)

Les dernières actualités