Jean-François BAUX promu Expert en Transmission des Traditions Culinaires par l’organisation mondiale de la gastronomie

Bleu-Blanc-Coeur

02/18/2021
Accueil » Actualités » Economie et société » Jean-François BAUX promu Expert en Transmission des Traditions Culinaires par l’organisation mondiale de la gastronomie

Le 19 janvier dernier, Monsieur Jean-François Baux, professeur de cuisine en lycée hôtelier a reçu la distinction d’Expert en Transmission des Traditions Culinaires de la Gastronomie par l’organisation mondiale de la gastronomie. 

M. Baux qui êtes-vous ?

« Depuis tout jeune, je suis passionné par la cuisine. J’ai démarré ma carrière dans de prestigieux établissements, puis j’ai occupé successivement des postes de direction de cuisine en hôpitaux, en maison de retraite, en cuisine centrale et actuellement en lycée hôtelier auprès des classes de CAP1 et CAP2. Ma passion pour la cuisine s’est aussi manifestée par nombreuses participations actives lors de nombreux évènement culinaire, dont le dernier en date lors du concours ESCOFFIER. »

Jean-François BAUX

Comment avez-vous connu l’organisation Mondiale de la Gastronomie ?

« Je suis quelqu’un qui ose ! Étant très curieux, je suis entré en contact avec le président fondateur de cette organisation en décembre 2020. Dès notre première rencontre, j’ai pu lui faire part de mes observations et de la nécessité de positionner les jeunes générations au cœur de la transmission et des traditions. Pour que la cuisine perdure, je porte le vœu que les jeunes soient curieux, qu’ils s’interrogent et qu’ils apprennent à discerner objectivement la qualité des produits. »

Pourquoi avez-vous souhaité candidater à ce titre ?

« L’item Expert de la Transmission des Traditions Culinaires n’existait pas. Je l’ai soumis et créé de toute pièce. Par leur biais je vais pouvoir concrétiser différents projets que je porte et que j’ai ciblé comme prioritaire. »

Quels sont ces projets ?

« A travers « Les abeilles de la gastronomie », mouvement que je porte depuis un an, je souhaite constituer une base de données « des aliments innovants et biens produits ». 

Mon souhait est de valoriser les producteurs et leurs modes de productions qui nous permettent à nous cuisiniers, d’avoir de bons produits, sains et savoureux. Pour cela, je souhaite créer du maillage et des parrainages pour mieux valoriser les différentes démarches qui fourmillent dans nos campagnes, à l’image de l’association Bleu-Blanc-Cœur avec qui je vais collaborer activement cette année.

A travers les abeilles de la gastronomie, notre deuxième projet portera sur « La place de la femme en cuisine ».

J’ai donc trouvé à travers l’organisation mondiale de la gastronomie la plus belle richesse. LA LIBERTE DE PROPOSER ET D’AGIR. Ils nous apportent véritablement leur soutien. »

Les dernières actualités